Voici ma petite histoire

Aller en bas

Voici ma petite histoire

Message par Authentique le Dim 13 Avr - 19:55

04 avril 2014

En cette période d’élection, où chacun courtise la société Québécoise et où chacun fait milles promesses, qui se réaliseront probablement jamais … J’ai une petite histoire pour vous !!!!

Dans la nuit du 07 novembre 2013, ma jeune fille de 16 ans c’est fait agressée sexuellement par un supposément ami … Prise de panique, elle est resté figé complètement et n’a pas su se défendre de ce jeune agresseur de 19 ans qui malheureusement n’avait qu’une idée en tête, libérer sur ma fille ses pulsions sexuelles …

Nous avons fait une plainte à la police, dure dure moment pour une jeune fille de raconter son histoire, honte, culpabilité, etc. La police nous demande d’aller à l’hôpital pour passer ce qu’ils appellent la trousse médico-légale, encore une fois pas facile pour ma fille … Questionnaire, examen gynécologique, attente, attente, prise de sang etc.

Pendant que ma fille s’humilie, pleure, a peur, tremble, se juge, se questionne, entend toute les mythes sociales possible et impossible … Notre jeune agresseur lui est chez lui, se repose, est calme, boit une bière, fume un joint et il se la coule douce. Euh !!!! Qui est la victime là !!!! Et dites-moi pourquoi c’est elle qui en souffre ???

Tout se bouleversement dans notre vie, font de grave dégât en 24 heures, je pleure, je casse, je m’écrase complètement, des vagues immenses de mon enfance remonte en moi … Résurgences de mon inceste, traitement intense de mon père sur mon corps, sur moi, sur mes amies … Il était incestueux et pédophile, alcoolique et toxicomane. Je deviens incapable de fonctionner, troublé, sous le choc, des pleurs, des pleurs et encore des pleurs, incapable de retourner au travail, incapable de soutenir ma fille, incapable de faire un pas devant l’autre … La tour de verre dans laquelle je m’étais caché toute ma vie, s’effrite, se brise, se casse, tombe, se démolie, tel le plus grand tremblement de terre … Tout s’écroule autour de moi … Tout … Je fais des cauchemars, je revois des scènes que j’ai vécu, je me met à avoir peur d’être seule le soir chez moi, je me met à avoir peur de sortir et de prendre ma voiture seule, je me met à ne plus pouvoir faire l’amour convenablement avec mon conjoint, je passe par des moments intense d’agressivité et de colère, ma vie se dérobe sous mes pieds … Mon employeur ne coopère pas, je sais pertinemment que je ne pourrais pas retrouver mon travail, lorsque j’aurais retrouvé ma sérénité et mon calme intérieur … Mais combien de temps cela prendra … combien de jour, de semaine, de mois … Je le sais pas … Durant ce temps, ma fille, mon ange augmente sa consommation de drogue, se referme sur elle-même, ne parle plus beaucoup, est triste et bouleversé, elle fait du déni, elle refuse d’en parler, elle se sent coupable de l’avoir dit, elle se sent coupable de mon état … Pourtant si son agresseur, ne lui avait pas touché, si mon père ne m’avait pas abusée sexuellement, rien de tout cela serait arrivée et nous mènerions notre vie tranquille et heureuse.

Vous vous demandez surement ou je veux en venir, soyez patient, j’y arrive. Le 11 novembre 2013, je vais dans une clinique médicale en urgence, le médecin me met en arrêt de travail pour une période indéterminé et il me dit de contacter CAVAC qui m’aidera à compléter une demande pour IVAC qui devrait compenser mon salaire, mes soins, mon psy … On me dit de ne pas m’inquiéter que je serai soutenu durant cette dure période de ma vie … On me dit de prendre le temps, d’accepter d’ouvrir cette boite de pandore que j’ai gardé fermé toute ma vie… Je me présente donc à CAVAC, on remplit ma demande et on l’envoie à IVAC … La période d’attente commence … Et moi je commence ma thérapie premièrement avec un psychologue et deuxièmement en groupe avec un association qui s’appelle le CALAC … Je fais une demande de chômage maladie en attendant … Avec le chômage maladie, je perds $ 1400 dollars par mois, plus $1000 dollars pour les deux semaines d’attentes du chômage … Est-ce moi l’agresseur ???? Je suis monoparentale, mère de deux enfants qui ont des besoins, je m’accroche, j’y crois et je tente au meilleur de moi de me relever doucement à l’aide de ma thérapie et des merveilleuses femmes que je rencontre …

Financièrement ça va de mal en pis … Je dois renoncer à mon logement et le sous louer n’ayant plus la capacité de payer mon loyer et que je me retrouve face à un propriétaire qui ne comprend pas … la fameuse période d’attente … Je me retrouve à la rue … Est-ce moi l’agresseur ???? Heureusement un bon ami à moi, me prends dans son trois et demi avec ma fille de 16 ans … Il m’aide de son mieux … Arrive le mois de mars le 8 mars, ma période de chômage maladie termine, plus de chèque, plus d’argent … On me dit d’aller à l’aide sociale car au Québec, on a le droit d’être en maladie chômage seulement 15 semaines … Je me présente à l’aide sociale, on me demande papier, papier, papier, preuve du comment du pourquoi etc. et évidement, eux aussi me mettent en attente, résultat, aucun revenu depuis le 8 mars 2014 … Je ne paye plus ma voiture, on me menace de venir la chercher, je ne paye plus le minimum de mes cartes de crédit, on me menace de me poursuivre et on met mon dossier au mauvaise créances … Ma code de crédit chute, chute et chute encore … … Je ne peux plus payer non plus mon cellulaire, menace encore, menace la plus grande … On va me couper ma ligne de téléphone, la seule ligne que j’ai le seule contact avec l’extérieur… Est-ce moi l’agresseur ????Je pleure, je me décourage, je pense à mourir, me suicider à quoi bon vivre, je suis prise dans un enfer donc je n’ai aucun contrôle … J’entends à la télévision que le suicide n’est pas une option … Alors qu’elle option j’ai en ce moment outre m’enlever la vie ????

J’ai très mal aux dents … mais je n’ai pas de sous pour les faire réparer … Si j’étais en prison … On me soignerait … Je suis diabétique … mais je n’ai pas de sous pour mes médicaments … Si j’étais en prison on me soignerait …. J’ai mal au dos … Si j’étais en prison … On me soignerait … Si j’étais en prison, j’aurai un petit budget de dépense aussi pour me payer un peu de luxe, bonbons, cigarettes, chip, gommes, liqueur … mais je suis pas en prison alors je n’ai pas un sous en poche … Si j’étais en prison je me demanderais pas ce que je vais manger demain, je saurais que j’aurai mes trois repas par jour et même des collation … Si j’étais en prison … j’aurais des loisirs … Si j’étais en prison, je n’aurais pas peur d’avoir froid la nuit … Si j’étais en prison, je me sentirais en sécurité … Si j’étais en prison, je me fouterais de ma cote de crédit … Si j’étais en prison , je ne serai pas dans la rue. Est-ce moi l’agresseur … Ah non lui est en prison, il mange et il fait son temps, une belle sentence bonbon … pffffffffffff c’est n’importe quoi … J’appelle à IVAC … On me répond madame votre dossier est sous étude et ce depuis le 11 novembre 2013 … On est aujourd’hui le 4 avril 2014 … J’explique mon cas à mon assurance auto qu’elle honte … ma fille c fait violer et moi j’ai vécu l’inceste mais on s’en fou … Paye … emprunte ou on ramasse ta voiture … J’explique mon cas au propriétaire, il s’en fou aussi … J’explique mon cas au pharmacien … il m’aide une semaine, deux puis me demande de l’argent … J’en ai pas d’argent … Il s’en fou … J’explique mon cas à la compagnie de cellulaire, il s’en fou … J’explique mon cas à mon employeur pour recevoir ma paye de vacance mais puisque je suis en maladie, la loi des normes du travail lui interdit de me paye mes vacances, ce n’est pas monnayable, je lui offre de signer un papier, il refuse , de toute façon , il comprend pas que je sois pas capable de travailler mes souffrances ne paraisse pas , on me juge, on est en colère et on ne me laissera pas revenir au boulot … on s’en fou de toute façon … Est-ce moi l’agresseur pour que la société me démolisse ainsi que je n’ai pas d’aide … Je suis seule à seule avec ma puce qui souffre autant que moi … Lundi le 31 mars, j’ai appelé IVAC, ils doivent appeler dans 48 heures, mercredi toujours pas de nouvelle … J’ai laissé un autre message hier jeudi le 03 avril 2014 … Et en ce vendredi 04 avril 15 :14 toujours rien … Dites-moi est ce moi l’agresseur … mon père aurait dû me tuer cela aurait été moins dure … L’agresseur de ma fille aurait pas dû la laisser vivante car je sais qu’elle vivra avec ses séquences toute sa vie … Alors vos élections … vos promesses … savez-vous ou je les mets … Je suis en survie parce que j’ai été agressée et que la société ne m’aide pas !!!!

J’ai besoin d’aide juste pour un minimum de survie, de dignité … Que ferez-vous pour moi ???
Ah oui on évalue votre dossier madame … Alors attendez … Ne mangez plus … ne vivez plus … Attendez … Pendant ce temps on soigne votre agresseur aux petits oiseaux … On le nourrir, on le guérir, on lui offre des thérapies, des loisirs, un médecin et tout ce qu’il a besoin pour un jour revenir dans la société !!!!! Vous madame attendez !!!!!!!
avatar
Authentique

Messages : 8
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 52
Localisation : Charlemagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici ma petite histoire

Message par Admin le Dim 13 Avr - 21:04

Bonsoir Authentique,

C'est moi qui ai pris autant de temps à accepter votre demande d'inscription et à vous lire, vraiment, j'en suis désolée...

Je vois beaucoup de points communs avec ma propre histoire. J'ai été victime de violence conjugale durant de nombreuses années et c'est l'histoire d'une autre femme qui m'a fait réaliser toute l'ampleur de ce que j'avais vécu, et c'est là que j'ai flanché et demandé de l'aide.

Je comprends votre détresse, votre frustration et votre sentiment d'injustice, vraiment... Qu'est-ce que l'on peut faire pour vous ? Des conseils, mais surtout du soutien ! J'ai, moi aussi, crevée de faim durant un certain temps, et je ne voyais pas trop comment m'en sortir... Heureusement, je m'en suis sortie ! Cela a pris 8 mois avant que l'IVAC accepte de m'indemniser.. C'est long 8 mois... Si on m'avait dit que j'aurais aussi longtemps à attendre, je pense que je n'aurais pas passé au travers !

Heureusement, je m'en suis sortie et, même si je ne peux toujours pas dire que je vais bien aujourd'hui, je vais tellement, mais tellement mieux qu'à cette époque... Je ne peux m'empêcher de vous demander de vous accrocher à cet espoir qu'un jour, tout vous semblera plus facile... Parce que si vous vous accrochez, vraiment, un jour ce sera plus facile !

Je vous invite à demander l'aide du Protecteur du citoyen. Passé 3 mois, ou 90 jours, l'IVAC contrevient au délai auquel ils doivent se soumettre quant à la Loi sur la Justice adminsitrative. Le protecteur du citoyen pourra certainement vous aider... mais cela ne se fera certainement pas dans les jours qui suivent. Vous pouvez me contacter en privé pour me dire dans quelle région vous habitez, pour que je puisse vous donner quelques références afin de vous aider.

Je vous envoie beaucoup d'amour et de soutien en cette période particulièrement difficile pour vous...

Julie Couturier

_________________
« Personne ne sait encore si tout ne vit que pour mourir ou ne meurt que pour renaître. »
- Marguerite Yourcenar

www.evac-qc.com | info@evac-qc.com | Twitter | Facebook
avatar
Admin
Admin

Messages : 25
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.evac-qc.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici ma petite histoire

Message par Authentique le Lun 14 Avr - 0:52

Milles merci Julie d'avoir fait ce site pour nous venir en aide et quand j'irais mieux si vous volez de moi bien sur je voudrais y participer activement avec vous ... Vous apprendrez à me connaitre et vous ferez votre choix ... Vous pouvez déjà vous venter de sauver la vie d'une personne.

Pour le protecteur du citoyen, je dois faire comment , je dis quoi ... j'angoisse, je suis pas forte forte tant psychologique et physiquement ... Pouvez vous me guider un peu.

Je suis de lanaudière / Repentigny

Merci Julie xxxx

Promis, je m'accroche xxx
avatar
Authentique

Messages : 8
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 52
Localisation : Charlemagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici ma petite histoire

Message par Admin le Lun 14 Avr - 9:36

Salut Authentique,

Voici le formulaire en ligne du Protecteur du citoyen pour porter plainte contre lIVAC : https://www.protecteurducitoyen.qc.ca/porter-plainte/formulaire-de-plainte/formulaire-de-plainte-en-ligne/formulaire-de-plainte-concernant-un-ministere-ou-un-organisme-du-gouvernement-du-quebec/index.html

Répondez simplement aux questions, dites que vous êtes en attente depuis 4 ou 5 mois. Environs 48h plus tard, quelqu'un vous appellera pour vos poser des questions. Ils feront venir votre dossier à l'IVAC. Ils pourraient demander des documents complémentaires : examen médical, rapport d'évaluation psychologique, etc.

Les gens qui travaillent au Protecteur sont des perles... Ils ont à coeur de vous aider !

Je vais essayer de trouver quelques ressources pour vous aider dans votre région. Je vous reviens avec ça plus tard dans la journée.

Bonne journée ! Courage ! Smile

_________________
« Personne ne sait encore si tout ne vit que pour mourir ou ne meurt que pour renaître. »
- Marguerite Yourcenar

www.evac-qc.com | info@evac-qc.com | Twitter | Facebook
avatar
Admin
Admin

Messages : 25
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.evac-qc.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici ma petite histoire

Message par Admin le Lun 14 Avr - 10:21

http://www.info-reference.qc.ca/www/Home.php?locale=fr-CA

Le Centre de référence du Grand-Montréal pourra vous diriger vers différentes ressources, comme une banque alimentaire par exemple.

l'ACEF pourra vous aider à prendre des arrangements avec votre compagnie de téléphone, de carte de crédit, etc.

http://www.consommateur.qc.ca/acef-lan/

_________________
« Personne ne sait encore si tout ne vit que pour mourir ou ne meurt que pour renaître. »
- Marguerite Yourcenar

www.evac-qc.com | info@evac-qc.com | Twitter | Facebook
avatar
Admin
Admin

Messages : 25
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.evac-qc.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici ma petite histoire

Message par Admin le Lun 14 Avr - 10:23

Ah ! Et aussi... pour votre employeur, en tant que victime d'acte criminel, vous avez droit à 6 mois d'arrêt de travail, contrairement à 3 mois dans les autres cas de maladie.

_________________
« Personne ne sait encore si tout ne vit que pour mourir ou ne meurt que pour renaître. »
- Marguerite Yourcenar

www.evac-qc.com | info@evac-qc.com | Twitter | Facebook
avatar
Admin
Admin

Messages : 25
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.evac-qc.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici ma petite histoire

Message par Authentique le Lun 14 Avr - 11:23

Merci beaucoup ...

Je vais passer à l'action.
avatar
Authentique

Messages : 8
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 52
Localisation : Charlemagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici ma petite histoire

Message par Admin le Lun 14 Avr - 11:32

Ça me fait plaisir ! Smile

_________________
« Personne ne sait encore si tout ne vit que pour mourir ou ne meurt que pour renaître. »
- Marguerite Yourcenar

www.evac-qc.com | info@evac-qc.com | Twitter | Facebook
avatar
Admin
Admin

Messages : 25
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.evac-qc.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici ma petite histoire

Message par Une victime enragée! le Mar 15 Avr - 20:26

Bonjour Authetique,

Si ce n'est pas déjà fait, je t'invite à communiquer immédiatement avec moi à l'adresse de courriel suivante : victimessansdroits@live.ca

Comme je l'ai mentionné par le passé, je ne suis enragée que contre la souffrance humaine, arbitraire et l'injustice! Dès que vous serez en contact avec moi, vous saurez qui je suis sous ma vraie identité. ;-)

Un fait demeure, j'aimerais discuter avec vous des options qui s'offrent à vous dans ce moment de grand noirceur que j'ai moi-même vécu.

Votre histoire me ressemble en plusieurs points!

Une victime enragée qui est bien plus doux et sympathique que son nom d'emprunt!  ;-)
avatar
Une victime enragée!

Messages : 10
Date d'inscription : 13/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici ma petite histoire

Message par Admin le Mar 15 Avr - 21:59

C'est vrai qu'il n'est pas vraiment enragé ! Wink

_________________
« Personne ne sait encore si tout ne vit que pour mourir ou ne meurt que pour renaître. »
- Marguerite Yourcenar

www.evac-qc.com | info@evac-qc.com | Twitter | Facebook
avatar
Admin
Admin

Messages : 25
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.evac-qc.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici ma petite histoire

Message par Authentique le Mar 15 Avr - 22:49

Very Happy 

Je vous répond immédiatement mon cher monsieur Enragée hihihihi


avatar
Authentique

Messages : 8
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 52
Localisation : Charlemagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici ma petite histoire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum